vendredi 20 juillet 2012

Lecteurs suicidaires qui souhaitent le rester

Salut!

Au plus fort de la vague Twilight (que je persiste à appeler Fascination même si personne ou presque ne me comprend), ma patronne vient me voir et me dit: Hé Prospé, il y a une cliente qui vient chercher le dernier Twilight!

-Ah oui?

-Oui, elle a vu le troisième film et maintenant elle veut lire le dernier livre!

À voir ma face, elle a tout de suite vu qu'il y avait un problème.

-Quoi?

-Elle a lu les autres livres?

-Non, mais pas grave, elle a vu les films!

Ok, tout le monde, un film n'est jamais, JAMAIS comme le livre.  Point final.   Le livre n'est pas le film et le film n'est pas le livre, alors si vous commencez une série de livres, arrêtez de penser sans arrêt que vous pouvez sauter le premier tome sans problème parce que vous avez vu le film.  Ce sont DEUX OEUVRES DIFFÉRENTES.  Ok, elles racontent la même histoire, mais de deux façons différentes et si vous sautez de l'une à l'autre, vous risquez de faire plus de torts à votre appréciation qu'autre chose.  Et puis, souvent, le livre comprend beaucoup plus de détails qu'ils laissent de côté dans le film par manque de temps, ce qui fait que vous risquez d'être plus mêlé qu'autre chose.  Alors quand vous sautez au deuxième livre directement...

L'inverse, lire le premier livre et aller voir le reste au cinéma?  Testé pour ma part avec les Millenium.  J'ai beaucoup aimé les films, mais ce ne sont pas les livres.  Et encore, j'avais vu le premier film!  On ne saute pas impunément du livre au film, quoique en pense les paresseux qui croit sauver du temps en le faisant. 

@+ Prospéryne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire