mercredi 25 juillet 2012

Lady Spitfire: 1- La fille de l'air de Latour, Maza et Schelle

Lady Spitfire  tome 1 La fille de l'air  Scénario: Sébastien Latour  Dessins: Maza  Couleur:  Pierre Schelle 56 pages

Résumé:
Laure est française, fille d'un as pilote, héros de la Première Guerre mondiale.  Et têtue comme une mule en prime.  Ah oui, comme ça, les filles ne sont pas sensées voler?  Qu'à cela ne tienne, elle volera.  Bien lui en prend d'accumuler les heures de vol, car bientôt, la débâcle des armées françaises devant les forces nazies la poussera à voler jusqu'en Angleterre et là, à forcer la voie vers ce qu'elle désire le plus: piloter un Spitfire pour défendre sa patrie d'adoption contre l'Allemagne.

Mon avis:
Une femme pilote de chasse?  En pleine Seconde Guerre mondiale?  Pourquoi pas?  N'empêche, même aujourd'hui, elles ne forment pas la majorité des escadrons de chasse.  Alors donner sa chance à une jeune pilote, française de surcroît, en plein milieu de la bataille d'Angleterre de 1940?  Il fallait pour ça être un peu fou et surtout, avoir sous la main une femme ayant la personnalité et le talent de pilote nécessaire.  Laure avait tout ça et surtout, le désir de se battre.  Pour son père, mort afin qu'elle puisse vivre.  Et aussi parce que de voler dans les airs est sa passion, une passion plus forte que les conventions de son époque.  Il ne manquait sur sa route que des hommes prêts à lui donner sa chance.  Cela donne Lady Spitfire où des hommes choisissent de lui faire confiance et de la traiter comme leur égale dans les airs.  L'histoire, en jouant sur la ligne temporelle, permet de bien rendre l'époque et les différentes périodes de la vie de Laure.  De sa passion qui l'a poussé à défoncer des portes et surtout, sur le rôle que les hommes jouent là-dedans.  Fort heureusement, Laure a un caractère de cochon, elle n'écoute personne et fonce droit devant, forçant l'admiration de ses collègues.  En fait, comme le dit l'un d'entre eux, elle boit, jure et vole comme un homme, pourquoi la traiter comme une femme?  Les dessins servent très bien cette histoire de pilote, de ciel et d'un certain féminisme qui se fout du quand-dira-t-on.  On laisse Laure à la fin avec sa place construite au sein de son équipe... et au seuil de la plus importante bataille aérienne de tous les temps.  Là où, elle le sait, est sa place.

Ma note: 4/5

2 commentaires:

  1. On oublie souvent tout ce que la Seconde Guerre a pu faire pour la libération de la femme, surtout en Europe. Bon thème de BD!

    RépondreSupprimer
  2. @Gen et très intéressante à lire en plus! ;)

    RépondreSupprimer