lundi 11 avril 2011

Morgane Kingsley: 3- Confiance aveugle de Jenna Black

Morgane Kingsley: 3- Confiance aveulge  Jenna Black  Milady  350 pages


Résumé:
Morgane est contactée par Claudia Brewster, une riche femme d'affaire dont le fils, un membre de Colère de Dieu est devenu un hôte légal en quelques jours.  Morgane soupçonne rapidement que celui-ci était déjà possédé lors de sa comparution à l'entrevue d'hôte.  Faute de preuve, elle ne peut qu'enquêter.  Et son enquête la mène du côté des 7 péchés capitaux pour savoir ce qu'y fait Tommy Brewster.  Le problème est que ce qu'elle va y apprendre va mêler les cartes avec ce qu'elle sait déjà de Raphael et du programme des supers-hôtes.  Et il y a aussi Lugh qui tient à ce qu'elle apprenne à lui laisser le contrôle, chose qui va lui demander de faire aveuglément confiance à son cher démon.  Faire confiance quand on s'appelle Morgane Kingsley?  Est-ce que ça rime pas avec impossible ça?

Critique:
De un, pour tout ceux à qui ça tapait sur les nerfs, il n'y a que DEUX scènes de sexe dans tout le livre. Soyons honnête, ça en devenait lassant toutes ces scènes hautement explicites à tout bout de champ.  Dans cet opus, on s'en tient à deux et elles servent bien l'histoire.  Et rassurez-vous, ce sont des scènes avec Brian, on ne va pas visiter la charmante chambre noire d'Adam et Dominic.  Morgane évolue enfin un peu dans cet opus.  Sa grande gueule trouve à se fermer à plusieurs occasions et elle ne se met plus à piquer des crises pour rien.  Elle ne fait pas plus confiance à personne, mais elle accepte d'essayer laisser Lugh prendre le contrôle.  Pas de gaieté de coeur, pas de plein gré, mais au moins, elle le fait.  Tout un exploit de sa part!  Le personnage se raffine et les moments où elle me tapait sur les nerfs à force de toujours vouloir tout contrôler et imposer sa volonté à tous est disons moins présente. Elle apprend, même si cet apprentissage est teinté de douleur, de culpabilité et aussi, il faut le dire d'un certain pragmatisme obligé, elle apprend.  Que le monde n'est pas parfait et surtout quand on est l'hôte du roi des démons, bien des choses doivent être faites, que celle-ci nous plaisent ou non.  Morgane grandit en quelque sorte.  La quatrième de couverture est totalement menteuse en parlant d'un univers de dépravation sexuelle, en bonne partie parce que l'on a déjà visité Les 7 péchés capitaux et que l'on sait déjà très bien ce qui s'y passe.  Dieu merci, on nous épargne les détails.  Mais on apprend à davantage connaître le personnage de Shae, personnage ambivalent s'il en est.  Quand au programme des super-hôtes qu'on avait effleuré au dernier tome (le père biologique de Morgane était l'un d'entre eux), on ne peut que se demander quelle place il prendra dans les prochains tomes tellement ce qu'on y apprend est important.  Un troisième tome qui confirme les forces de la série tout en prenant ses distances avec ses faiblesses (hyper-sexualité, personnalité désagréable de Morgane).  On a hâte de savoir la suite, même si la fin du livre laisse croire qu'elle sera, disons assez explosive vue les personnalités en présence!

Ma note: 4.25/5

Je remercie Diffusion du livre Mirabel et plus particulièrement Frédéric pour ce service de presse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire