mardi 5 avril 2011

Aspic, Détectives de l'étrange: 1- La naine aux ectoplasmes de Thierry Gloris et Jacques Lamont

Aspic, Détectives de l'étrange: 1- La naine aux ectoplasmes  Scénario de Thierry Gloris  Dessins de Jacques Lamontagne Collection Boussole  Quandrants 48 pages



Résumé:
Flora Vernet est une apprentie détective-privée en apprentissage chez Dupin, un des plus célèbres dans le métier dans le Paris de la fin du XIXe siècle.  Personne ne croit trop à la réalité de son choix de carrière et à vraie dire, elle a été envoyé là  pour être convaincue de retourner dans son univers de dentelles féminines!  Même Dupin, malgré son grand respect pour ses qualités, est un peu du même avis!  Sauf que profitant de l'absence du maître, Flora prend en charge une enquête qui malgré les apparences s'avérera plus complexe que prévue et que même Dupin va devoir reconnaître l'excellence des méthodes de la jeune femme.

Critique:
Le dessin de cette bande dessinée est plus arrondie, plus caricatural à ce que je suis habituée, mais, oh joie, ça sert parfaitement l'histoire.  Le dessin est d'ailleurs un des points forts de cette bande dessinée, il est extrêmement bien fait, on sent toutes les nuances des émotions dans les expressions des visages et les multiples nuances des couleurs sont magnifiques.  Le Paris de l'époque est très bien rendu.  J'ai eu un peu de mal par contre à me sentir à Paris, j'avais au départ pensé que l'histoire prenait place à Londres à la même époque!  Enfin, je dois être trop habituée à Sherlock Holmes!  L'intrigue est aussi très intéressante, on suit l'enquête de Dupin concernant l'enlèvement et possiblement le meurtre d'une naine médium...  Les méthodes de Dupin font appel à la science et à la raison, mais on se retrouve avec une enquête flirtant avec le surnaturel.  Le mélange des deux pourrait déranger par son manque d'orthodoxie, mais au contraire, le flegme français de Dupin rend le tout parfaitement plausible!  On n'hésite d'ailleurs pas à nous promener dans le Paris de l'époque pour l'enquête, on passe des filatures employant des enfants, aux immigrés russes fuyant la terreur du tsar.  Les deux personnages principaux que sont Flora et Dupin sont très bien rendu, on sent dans Dupin un homme de son temps, un solide enquêteur que la présence de sa jeune et jolie apprentie bouscule dans ses habitudes.  Il reconnaît à la jeune femme du talent, tout en insistant sur le fait que la nature féminine est toute entière centrée sur les futilités (le mufle!).  Flora Vernet, par contre, a une personnalité de fonceuse, même si elle ne met parfois les pieds dans les plats.  Elle réussit très bien dans ses méthodes d'investigation, mais elle est débutante, elle fait des erreurs qui sont dues à son inexpérience, à sa jeunesse et à sa fougue.  La scène en voiture dans Paris est d'ailleurs extrêmement parlante sur ce point.  Nos deux personnages sont lancés dans un condensé de la vie parisienne auquel on mêle une solide intrigue, parce que oui, l'intrigue de cette bande dessinée est retorse et on prend plaisir à essayer de la résoudre.  D'ailleurs, on ne la résout pas à la fin de la bande-dessinée, une suite est déjà sur les tablettes (miam! miam!) et on ne sait toujours pas qui et pourquoi on a enlevé la célèbre naine aux ectoplasmes!  Mais avec Dupin et Flora Vernet dans les parages, on ne peut que se douter que ce n'est qu'une question de temps avant que l'intrigue ne soit résolue, peut importe les commentaires misogynes de ceux qui ne croient pas à l'intelligence féminine! 

Ma note:4.25/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire