vendredi 29 avril 2011

Les fantômes de Péka de Mathieu Collection Zone Frousse

Les fantômes de Péka  Mathieu Fortin  Collection Zone Frousse  Z'Ailés 109 pages



Résumé:
Péka voit un vieil homme dans la rue, un peu transparent, qui lui remet une étrange montre.  En rentrant chez lui, sa mère lui annonce que son grand-père, le vieil homme qu'il a vu dans la rue, vient de mourir.  C'est une découverte, Péka peut voir les fantômes, mais encore mieux, il peut les voir avant leur mort et ainsi les empêcher de mourir.  Un don formidable, mais aussi un danger, car les fantômes de l'outremonde veulent se servir de lui pour ouvrir les portes de notre monde!

Critique:
Je crois que ce livre est de loin le meilleur que j'ai lu de Mathieu Fortin.  Son écriture qui est vive et qui ne s'attarde pas dans la vie des personnages très longtemps est ici parfaitement adaptée à des jeunes lecteurs.  On reconnaît d'ailleurs certaines idées venues d'ailleurs dans son univers: l'outremonde (Entités), les personnes ayant des dons qui se les transmettent à travers les membres de la famille (Le mâle idéal) quelques hurlements de loup entendu dans la forêt (Les loups du Sanatorium) et bien sûr St-Édouard!  Par contre, l'histoire fait appel à des pauses plus longue, on ne vit pas dans l'action pure comme dans Entités, ces pauses permettent de donner un très bon rythme à l'histoire et aussi du réalisme, parce que l'on ne peut pas toujours vivre à 100 à l'heure!  L'histoire en elle-même est réaliste et captivante, j'ai vraiment embarqué dedans même si elle est destinée à de jeunes lecteurs.  Péka est un personnage intéressant et complet.  On a pas le temps de beaucoup exploré sa personnalité, ce qui fait qu'un peu tout le monde peut s'identifier à lui sans le moindre problème.  L'histoire est juste assez effrayante pour que l'on éprouve quelques frissons, mais sans l'être trop, ce qui me fait dire que l'intrigue est très bien adapté aux jeunes lecteurs.  La suite à lire dans Le hall des infâmes... que je n'ai pas pour l'instant!  Sniff!

Ma note: 4.75/5

Je remercie Messageries de presse Benjamin et plus particulièrement Jocelyn pour ce service de presse.

P.S. Mathieu, je sais que tu vas lire cette critique, puis-je te dire que c'est intimidant d'écrire une critique quand on sait que l'on va être lu par l'auteur???

2 commentaires:

  1. Je connais le sentiment. Mais j'aime bien mieux une critique justifiée/justifiable qu'un commentaire tout en retenu du fait que l'on sait que l'auteur le verra!

    RépondreSupprimer
  2. Dans ce cas, tu es servi parce que je me fais toujours un point d'honneur d'être honnête dans mes critiques!

    RépondreSupprimer