jeudi 20 mars 2014

La quête de Chaaas: 4- La spirale de Lar Jubal de Michèle Laramboise

La quête de Chaaas tome 4  La spirale de Lar Jubal  Michèle Laframboise  Médiaspaul  203 pages


Résumé:
Chaaas fait escale avec son maître dans une colonie autour des restes de la planète Lapsilis, qui a eu la malchance d'être frappée par un astéroïde.  Les colons ont transformé leur vaisseau en habitation capable de leur permettre de survivre en attendant que leur planète se soit reformée.  Sauf que bien vite, le questeur Sirius et son assistant constate que bien des événements semble montrer que tous ces efforts sont voués à l'échec.  Comment abandonner un rêve auquel on a consacré toute sa vie?

Mon avis:
Mitigé je dirais.  Il y a beaucoup de forces dans le livre comme tel.  L'écriture de l'auteur est très efficace, surtout dans la montée de tension qui mène à la finale, très maîtrisée elle aussi.  Le problème est ailleurs: de un, il y a trop de personnages.  Une bonne dizaine de noms plutôt exotiques à retenir, c'est beaucoup pour un livre de 200 pages, surtout si on ne les croise qu'aux dix pages et qu'il faut alors se souvenir parfaitement de qui ils sont pour pouvoir suivre l'intrigue, surtout leurs caractères et leurs fonctions.  Je tiquais régulièrement à la lecture en me demandant: C'est qui lui déjà?  Ceci dit, tous les personnages sont bien décrits et aucun ne sert de «poteau» pour meubler le décor.  Ils ont tous leur importance dans l'intrigue.  Idem pour l'aspect science qui est vraiment un point fort de cette série.  Tout est basé sur différentes théories, en autre celles de la gravité qui est pleinement exploité dans chacun des tomes.  La qualité des descriptions de l'auteure pour montrer cette réalité nous permet de «voir» le tout.  Ok, à certains moments, elle en met un peu trop, on se perd un tantinet, mais juste un peu trop, rien pour gâcher la compréhension.  Point fort aussi de cette série, l'univers des Chhhatyls, qui malgré les mondes différents, les coutumes différentes, garde sa cohérence en tout temps.  J'ai un peu eu l'impression au début d'une succession d'événements un peu trop bien placés (et manquant un peu trop de cohérence entre eux pour que ça coule bien) pour mettre notre héros sur la piste, mais ça se corrige et ensuite, on est pris dans l'intrigue.

En fait, c'est l'effet série qui cloche.  Cette partie, et c'est récurrent, est moins maîtrisée.  On est plus proche de la série télévisuelle où chaque épisode nous plonge dans un univers différent que dans une série de livres où des liens doivent exister entre les différents tomes.  Chaque fois, on nous plonge dans un monde totalement différent, sans lien réels avec les autres exceptés Sirius et Chaaas.  Ok, c'est normal dans un sens, le questeur Sirius est sensé enquêter aux quatre coins de l'Empire, mais cette absence de liens entre les tomes, surtout que l'on reprend, en quelque sorte, l'histoire à zéro à chaque tome finit par être exigeant pour le lecteur.  Chaque tome est à la fois indépendant en lui-même, mais bâti comme s'il faisait parti d'un tout... sans avoir les liens pour le rattacher au reste.  Ce qui fait que l'on du mal à s'attacher vraiment aux personnages et donc à l'univers.  Ça nous laisse un peu froid malgré l'excellence de l'écriture et la qualité de l'univers.  Point à noter, sur la couverture, on voit pour la première fois l'apparence des Chhhatyls.  Étant donné que ce sont des plantes, je m'attendais à ce qu'ils soient un peu moins humanoïdes...  Bon, c'est vrai que malgré tout, on avait peu de références physiques pour se construire une image, excepté les sempiternelles réflexions de Chaaas à cause de sa chevelure trop courte!

Ma note: 3.25/5

Je remercie l'éditeur pour ce service de presse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire