vendredi 28 février 2014

Le blogue au quotidien

Salut!

Nombreuses sont les personnes, qui découvrant mon blogue, me regardent avec les yeux écarquillés en me disant: «Tu postes à TOUS les jours!?!».  Ben, oui, mais uniquement les jours de la semaine!  La fin de semaine, je ne blogue pas, quoique je vienne régulièrement faire un tour ici.  Dans les premiers temps de mon blogue, je postais à tous les jours, mais je me suis bien vite rendue compte que c'était une histoire de fou.  J'ai arrêté.  Depuis un sacré bail maintenant, j'ai adopté la formule suivante: trois billets par semaine et deux critiques.  La plupart du temps, je m'y tiens.  Je ne fais des exceptions que si je ne trouve pas ce matin-là que j'ai quelque chose digne d'être publié de prêt.  Ça aussi, c'est une liberté que j'ai apprise à me laisser.

Bloguer au quotidien, c'est un défi.  C'est une discipline.  Que je m'impose volontairement.  Personne ne m'a dit un beau matin de bloguer.  C'est un choix personnel, mais qui s'ajoute à toutes mes autres activités quotidiennes.  Et oui, il en faut de la volonté pour arriver à publier du lundi au vendredi.  De la volonté, de la discipline, du temps, et beaucoup de suite dans les idées, mais sans jamais perdre de vue ce qui doit rester la raison de bloguer: y prendre plaisir.  J'avoue, j'ai eu des périodes plates, où je n'avais plus d'idées, ou encore pire, l'impression de répéter toujours la même rengaine (j'avoue que j'ai un peu peur de radoter...).  Dans l'ensemble, je suis très heureuse de bloguer, même si ça ajoute quelques contraintes à ma vie.

Que je sois toujours en train de bloguer même après tout ce temps m'étonne moi-même.  Je ne compte plus les vendredis soirs où j'étais occupée à pondre des billets ou des critiques.  Des questions existentielles à savoir si je devais aborder tel ou tel sujet et encore, comment l'aborder.  Ce n'est pas si difficile que ça en soit.  Je prends beaucoup de notes et je suis très observatrice.  Par contre, ça demande quand même une grande qualité: la constance.  Et ça, c'est un défi en soi.  C'est même loin d'être évident, mais si on veut réussir à garder un bon rythme de publication et une qualité continue sur le long terme.  Malgré que les billets que j'ai déjà posté et que je trouvais faible, je dois être la seule à l'avoir remarqué souvent.  On voit souvent plus facilement les petits défauts quand c'est nous qui faisons le travail.

Je suis souvent surprise de voir qui me lit.  Des gens de tous les horizons.  Du milieu du livre certes, mais aussi d'ailleurs.  En général, les commentaires que j'ai sur mon travail ici sont généralement positifs.  J'apprécie.  Je crois qu'il n'y a rien de pire pour un blogueur que de bloguer dans le vide! :P  Par contre, ça m'arrive de plus en plus souvent que les gens me parlent avec un oeil complice de mon billet de blogue du jour et souvent, je mets un moment à comprendre...  parce que je l'ai posté le matin et que bon, ensuite, j'ai fait plein d'autres choses et que j'ai oublié ça!  D'où quelques moments de confusions, mais quelque part, ça me fait quand même plaisir quelque part.  Parce que ça montre que quelqu'un a retenu l'une de mes élucubrations!

@+! Mariane

5 commentaires:

  1. Eh oui, on se surprend toujours quand on réussi à bloguer au quotidien. C'est sûr que le ratio idées géniales/ trucs plus faibles n'est pas toujours celui qu'on voudrait, mais bon... Des fois je me dis que les gens viennent nous lire juste pour "entendre" notre voix ce matin-là! :)

    Bref : continue comme ça ma chère! :)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime les gens qui bloguent au quotidien. Chaque jour je vais voir dans ma liste de blogues et je prend le temps de tout lire. Il me reste quand même a me trouver un bloggueur de fin de semaine, car j'ai rien à lire le samedi et dimanche :P

    RépondreSupprimer
  3. @Gen, c'est pas fou, cette idée d'entendre ''la voix'' des gens en lisant leur blogue... C'est vrai que j'entends ta voix quand je lis tes billets!

    @Gaby, contente de te rendre heureuse! Peut-être un jour un blogueur aura-t-il l'idée de ne bloguer que les fins de semaine! ;) Mais pas moi par contre! :P

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup d'admiration pour ceux qui bloguent avec autant d'assiduité comme toi. C'est vrai que ça prend énormément de discipline, une que je n'ai pas! Bravo et bonne continuation.

    RépondreSupprimer