mardi 16 juillet 2013

L'héritage: 4- L'héritage de Christopher Paolini

L'héritage  tome 4  L'héritage  Christopher Paolini  Bayard Jeunesse  888 pages


Résumé:
Eragon et Saphira continuent la lutte aux côtés des Vardens et des soldats du royaume du Sûrda.  Partout, ils arrivent à repousser les redoutables armées de l'empereur.  Sauf qu'ils savent que tôt ou tard, ils devront s'attaquer personnellement à Galbatorix, qui les attend, dans sa forteresse quasi-imprenable.  Si leurs alliés sont nombreux et forts, les défis qui les attendent n'en sont pas moins redoutables.  Néanmoins, ils l'ignorent encore, mais ils ne sont pas seuls.  Quelqu'un, caché depuis fort longtemps, veille sur eux.  Sans même qu'ils le sachent.

Mon avis:
Dernier tome de cette série dont le premier et le second m'avait tellement fait tripper.  La fin?  Un peu décevante en fait.  Tout est là, sauf que c'est soit moi qui aie changé depuis la lecture des deux premiers tomes, soit que la magie n'a pas su opérer.  Je me suis gardée de lire les critiques depuis la sortie du dernier tome, donc, ceci ne représente que mon opinion personnelle, mais il me semble que l'auteur c'est un peu assis sur ses lauriers.  La passion des premiers tomes s'est éloignée et si on a su la fin de l'histoire, ce n'était pas comme au début.  Les idées étaient là, mais pas l'étincelle de magie.  Je n'ai pas aimé la direction que prenait l'intrigue passé les 700 premières pages (sur presque 900!).  Trop politique, trop éloignée de la magie, trop réfléchi, pas assez spontanée.  On sentait l'oeuvre pensée, mais sans doute un peu trop.  La fin m'a déçue, mais bon, concernant ce qui arrive à l'un des personnages, je l'avais compris depuis un moment.  Déçue du destin final d'Eragon par contre!  Il n'y a pas que des aspects négatifs à ce livre par contre.  J'ai adoré le personnage d'Angela.  On la découvre sous des angles que je n'aurais jamais soupçonnés.  Un personnage intéressant, mystérieux et l'auteur lui laisse tout son mystère, ce qui est pour moi un point positif.  J'ai aussi adoré (mais personne ne sera surpris de cela!) les chats-garous!  Quels personnages étonnants!  J'ai été très surprise par eux, mais aussi par leur implication dans la bataille finale.  Bon, j'ai encore trouvé que Roran et les gens de Caravall prenait beaucoup trop de place, mais c'est ainsi.  J'avais toujours hâte de finir les chapitres les concernant.  Une fin qui m'a laissé sur ma faim, mais que j'étais contente de connaître.  Simplement parce que maintenant, je sais comment ça fini!

Ma note: 3.25/5

Je remercie Bayard et plus particulièrement Isabelle pour ce service de presse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire