vendredi 21 décembre 2012

26 lettres vs 10 chiffres

Salut!

Je vous l'annonce officiellement, j'ai une admiration sans borne pour la technicienne comptable de la librairie.  Cette personne passe ses journées la tête dans les chiffres.  À faire balancer comptes, paiements, encaissement, décaissement, chèques et autres trucs.  Waouh!  Elle est bonne.  Personnellement, je me perds au bout d'une demie-heure la tête plongée dans les chiffres.  Et encore, faut que je sache exactement où je m'en vais au départ.  Sans ça, je me perds!  J'aime mieux les lettres.  Je suis indubitablement une fille de lettres.

Je me rappelle pourtant très clairement d'un truc vu dans un film (excellent en passant) Contact, avec Jodie Foster: les mathématiques sont le seul langage universel.  Qu'on parle français, anglais, chinois, arabe ou encore papou, les mathématiques utilisent le même langage partout sur cette foutu planète: addition, soustraction,  multiplication, division, la logique des maths est utilisée de façon semblable partout. Ce qui n'est pas le cas de la logique des langues.  Il y a quoi, environ 3000 langues parlées en ce moment sur notre belle planète?  Avouez qu'il y a de quoi perdre son latin à essayer de les comprendre toutes!  Reste que l'efficacité de celles-ci pour communiquer sont de très très loin supérieures aux mathématiques.  Si la logique des maths est compréhensible de la même façon par tous, l'information qu'elle peut servir à transmettre est limitée.  On ne peut parler de sentiments avec des maths.  e=mc² ne fait pas une très bonne déclaration d'amour...

Alors que nos chères 26 lettres de l'alphabet (aidées de quelques accents et d'un peu de ponctuation) permet de décrire l'ensemble des expérimentations humaines et même plus. Elle permet également, de par sa souplesse, de produire de la beauté, de l'art, de transmettre des informations sur une longue période (surtout par l'écrit), de préserver la mémoire, de communiquer...  Bref, ses usages sont infinis et on en fait un usage infini.  Alors, pour moi, même si j'ai un immense respect pour les chiffres (quand même pratiques il faut l'admettre), j'aime indubitablement mieux les lettres.  Et en plus, les lettres, c'est la base de l'écriture et de la lecture, alors vous pensez bien que ma balance personnelle penche de ce côté-là!

Bon, je vous laisse, je dois aller faire balancer une facture.  Et oui, même si j'adore les lettres, je dois quand même me coltiner les chiffres une fois de temps à autre...

@+ Mariane

2 commentaires:

  1. Vive les chiffres! Beaucoup plus simple que les règles de grammaires ;)

    RépondreSupprimer