mardi 18 décembre 2012

Le Grimoire au rubis: 1- Le secret des hiboux de Béatrice Bottet

Le Grimoire au rubis  tome 1  Le secret des hiboux  Béatrice Bottet  Casterman 326 pages


Résumé:
Avant de mourir, Dame Hermelinde de Tournissant a demandé à Bertoul Beaurebec, un jeune garçon qu'elle a recueilli orphelin, de se rendre à Paris pour rendre à un puissant mage un grimoire qu'elle lui a volé quand elle était jeune.  Bien vite chassé du château, Bertoul se met en route, pourchassé par le neveu d'Hermelinde, Raoulet de Maulchagrin qui veut s'approprié les pouvoirs du grimoire.  Sur sa route, il croise Blanche de Vauluisant, une jeune noble qui cherche à échapper à un mariage forcé.

Mon avis:
Ambiance médiévale, magie présente...  Un roman comme on a pu en voir plusieurs, mais disons que celui-ci se distingue des autres en ayant eu la volonté d'ancrer son intrigue dans le monde réel et donc, de truffer son récit de références historiques dans la vie quotidienne: habits, musique etc.  Le problème, c'est que ça marche plus ou moins.  Réalisme oui, mais à quel prix?  Personnellement, j'ai trouvé que l'on aurait gagné à camper ce récit dans un univers plus magique que réaliste parce que les petites touches historiques ajoutées au récit donnaient plus l'impression d'un univers fantastique que médiéval.  Malheureusement.  L'intrigue en elle-même est intéressante, mais les aventures des deux enfants sont comment dirais-je, mal balancées.  Je leur aurait facilement donné 12 et 13 ans au lieu de 14 et 15.  Ils sont naïfs, ont un vocabulaire et des expressions en-deça de leur âge et franchement, le ton général du récit les aurait bien mieux desservis avec quelques années de moins!  C'est plutôt enfantin comme façon de raconter.  Je croyais lire les Chroniques de Narnia à un certain moment!  Ça m'a déplu.  Ce livre est intéressant et j'ai beaucoup apprécié sa lecture, mais avec ses 326 pages, je ne sais où le placer: littérature plus ado par la longueur et plus jeunesse par le récit?  Dur à dire.  Une bonne lecture, mais avec de nombreux défauts et de nombreuses points sur lesquels, après réflexions, je demeure incertaine.

Ma note: 3.5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire