jeudi 16 août 2012

Oliver Twist de Charles Dickens

Oliver Twist  Charles Dickens  450 pages  Livre lu en numérique *

Résumé:
Né au dépôt de mendicité, Oliver Twist n'a pas eu de chance dans la vie.  Survivant d'abord à une enfance sans amour et pratiquement sans nourriture, il est ensuite placé chez un fabricant de cercueil dont il s'enfuit pour aller à Londres et là, de se retrouver prisonnier d'une bande de voleurs.  Mais les coeurs purs peuvent triompher de toutes les épreuves...

Mon avis:
Mon premier Charles Dickens.  Ok, c'est du britannique!  On retrouve dans ce texte quelques-uns des trucs qui m'horripile un peu des auteurs français de la même époque (les textes à rallonge entre autre!), mais le ton et l'humour sont typiquement britanniques.  Une certaine façon de raconter aussi, plus légère, plus vive que la manière française.  Et une ironie mordante.  J'adore l'ironie!  Les premiers chapitres décrivant les conditions de vie dans le dépôt de mendicité sont à eux seuls une totale dénonciation des vues des élites sur la pauvreté, sans jamais le dire clairement.  Pas besoin, si on ne met du point de vue du pauvre, on est aussitôt frappée par ce fait.  Par la stupidité des bien-pensants sur les pauvres.  Oliver subit tout ça avec la naïveté de l'enfance.  Il survivra en gardant son coeur pur et noble, ce qui est quasiment un exploit vu la façon dont il est traité et les épreuves qu'il traverse.  Il est pratiquement trop bon!  N'empêche, on le suit avec intérêt dans ses aventures.  Les autres personnages, comme Fagin et Sikes, sont typés, mais aussi très bien représentés.  On les dirait vivant, de par leur caractère et leur façon d'agir. J'ai adoré Mr Brownlow et Mme Maylie, le premier encore plus que la seconde.  Il sera la première personne à être humaine avec Oliver, ce qui n'est pas rien.  Mme Maylie sera la seconde, cependant, ce qui est à déplorer, c'est que dès son apparition dans la vie du jeune garçon, celui-ci devient pratiquement un personnage secondaire dans sa propre histoire.  J'ai trouvé que la fin était comme complètement détaché du personnage principal de l'histoire, ce qui fait bizarre!  La fin se dénoue pratiquement sans lui, par les adultes qui l'entourent.  Et l'épilogue laisse un goût de ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants qui commencent sérieusement à me lasser en littérature.  J'ai passé l'âge des contes de fées.  Ok, c'est l'époque qui veut ça, mais bon, j'ai le droit de trouver ça rasoir!    Enfin, ce livre a été écrit en feuilleton et je crois que ça vaut la peine de le lire sur le long terme.  Les aventures de la bande de voleurs sont intéressantes, mais lues trop rapprochées, elles perdent de leur charme et deviennent répétitives.  De même, elles prennent beaucoup trop de place dans le livre.  On se détache trop souvent d'Oliver pour aller vers eux et ma foi, souvent, je ne trouve pas que ça apporte trop de choses à l'histoire.  N'empêche, je suis bien contente d'avoir lu ce livre, j'ai découvert un auteur que je vais sûrement relire.

Ma note: 4/5

* Le fichier epub que j'ai lu est disponible gratuitement ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire