jeudi 9 octobre 2014

Asociaux les lecteurs?

Salut!

Il me semble que certains clichés ont la vie dure.  En général, tant au cinéma qu'à la télévision, le lecteur moyen est un nerd qui a la tête dans les livres et peu de vie sociale.  C'est même souvent un asocial.  Pourquoi donc?  Fouillez-moi!  Je ne sais d'où l'on tire cette image du lecteur isolé, coupé de ses pairs, perdus dans son univers de papiers et d'images.  Certes, la lecture est une activité avant tout solitaire, mais reste que le cliché du lecteur perdu dans les livres me semble bien plus une invention de la fiction que la réalité.

Le livre, c'est une excellente façon de connecter avec les autres.  Excellente je dis bien!  Je ne compte plus le nombre de blogues, de forum, de sites internet que l'on consacre à la lecture.  Connecter à partir de la lecture, c'est tellement facile!  On a dès le départ un point commun, un racoin de notre personne qui est orienté dans la même direction.  D'autant plus que les fans de livres sont faciles à identifier: chercher autour d'eux le truc rectangulaire en papier.  Vous êtes à peu près sûr de trouver un fan!

La lecture, c'est un lien.  Certes, si vous n'avez pas lu les mêmes livres, le lien est différent, mais tout de même là.  Entre deux personnes qui ne se connaissent pas, le fait d'aimer les livres signifie une certaine parenté de goût.  C'est facile de lancer une conversation en demandant à quelqu'un si elle aime lire.  Vous trouverez sans nul doute quelques points communs, même de loin.  J'avoue que si vous tombez sur une personne dithyrambique face à votre dernier coup de coeur, vous risquez d'avoir d'autant plus d'avoir envie de faire la causette à cette personne.

Je trouve bizarre cette idée du lecteur asocial parce que mon propre parcours est fait de rencontres grâce aux livres.  Contrairement sans aucun doute aux idées reçues, je me suis fait énormément d'amis grâce aux livres.  J'ai découvert tout un réseau de gens tout aussi passionnés que moi, un peu partout dans notre belle province.  Je ne les vois pas tous les jours, mais ils me sont tout aussi précieux.  La lecture n'isole pas les gens, elle les connecte au travers des mots et des idées.  Il n'y a rien de plus agréable que de discuter de ce genre de choses.

Bien sûr, lire en soi-même est une activité solitaire, mais justement, c'est pour ça qu'une fois sortie de notre bulle de lecture, avec toutes les émotions que cela peut entraîner, c'est génial de pouvoir en parler avec des gens qui ont la même passion que nous.  Si vous avez aimé un livre, serez-vous comme Belle dans La Belle et la Bête à courir voir son libraire pour lui parler du dernier livre qu'elle a lu?  Bon, elle va le voir parce que c'est la seule personne qu'elle connaît qui lise autant qu'elle et soit aussi passionné des livres, mais justement les lecteurs n'apprécient-ils pas d'avoir une telle personne dans leur entourage?

La lecture est un formidable outil d'échange d'idées, d'émotions, d'inspiration, d'action.  Et rester tout seul dans son coin après avoir lu?  Que nenni!  Le besoin d'en discuter est souvent beaucoup plus fort que ça!  Les lecteurs, asociaux?  C'est bien le contraire selon moi!

@+ Mariane

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire