lundi 31 janvier 2011

Art Spiegelman récompensé à Angoulême

Salut!

Petite nouvelle découverte ce matin sur Cyberpresse.  Alors que l'an dernier, c'était Paul de Michel Rabagliatti qui remportait les honneurs du plus grand festival de bande-dessinée au monde, celui d'Angoulême, cette année, c'est le bédéiste américain Art Spiegelman qui a raflé le prix.  Pour l'article, voir ici.  Pour ceux qui ne connaissent pas encore, c'est l'auteur de l'extraordinaire Maus, prix Pulitzer en 1992, la seule et unique fois dans l'histoire de la littérature américaine où ce prix prestigieux a été décerné à une bande-dessinée.  Ok, c'est la seule oeuvre de lui que je connais, mais j'avais été proprement soufflée de ce livre stupéfiant, totalement!  C'est une histoire de l'Holocause racontée par l'auteur, mais avant tout, il raconte l'histoire de ses propres parents.  Ceux-ci ont réussi à survivre aux camps de concentration,  en bonne partie parce que son père était parfaitement le genre de juif roublard, pratiquement sans conscience et voleur qu'Hitler dénonçait, ce qui leur a pourtant sauvé la vie!  Pour ceux qui n'aurait pas encore lu ce monument de la bande-dessinée, jetez-vous là-dessus!





@+ Prospéryne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire