jeudi 27 janvier 2011

La beauté du mal de Rebecca James

La beauté du mal  Rebecca James  Oh! éditions 287 pages






Résumé:
Depuis le viol et l'assassinat de sa petite soeur, Katherine a changé de ville et de nom de famille pour couper avec son passé.  Dans sa nouvelle vie au sud de l'Australie, elle rencontre la flamboyante Alice, qui devient son amie.  Celle-ci possède un magnétisme incroyable et parvient à faire sortir Katherine de sa carapace de tristesse et de honte.  Mais même Alice semble cacher de lourds secrets.

Critique:
On entre dans cette histoire avec une grande facilité.  L'action alterne dans la chronologie entre l'histoire d'Alice, Katherine et leur ami Robbie, mais aussi avec celle de la soirée où Rachel, la soeur de Katherine a été assassinée et aussi avec l'avenir, quelques années après, alors que Katherine est mère d'une petite fille.  Ces constants changements dans la chronologie donnent un très bon rythme au récit.  La fascinante et machiavélique Alice est dès le départ très bien décrite, avec ses constants changements de caractères, son énergie apparemment inépuisable, son passé mystérieux, sa tendance à ne pas s'attacher à personne et à faire souffrir les gens de son entourage.  Katherine aussi, avec sa culpabilité face à la mort de sa soeur, ses tentatives de continuer à vivre avec ce poids et aussi avec ses parents aussi en proie à ce deuil si difficile.  Les autres personnages aussi, Robbie, Mick, Philippa, tous sont magnifiquement bien campée.  J'ai de la difficulté à faire une bonne critique de ce livre parce que pour moi, il n'a pratiquement pas de défauts.  Ce livre est là, tel qu'il est, bien raconté, bien écrit et surtout, avec une histoire duquel on a du mal à se détacher.  Le fait que l'histoire se passe en Australie et non aux États-Unis m'a aussi beaucoup plu, ça faisait du bien de changer de décor et d'aller voir ailleurs si le ciel était aussi bleu!  Un excellent roman à mettre autant entre les mains des adultes que des jeunes.

Ma note: 4.5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire