jeudi 9 décembre 2010

Les chemins du Nord de Robert W. Brisebois

Les chemins du Nord  Robert W. Brisebois  Hurtubise  331 pages

Résumé:
1880.  Dans les Cantons du Nord, la colonisation peine.  Les colons vivent dans la misère et le chemin de fer promis depuis 1876 n'arrive pas.  Entre colons récalcitrants, problèmes familiaux, politicailleries et grands projets, le curé Labelle mène sa barque avec panache!

Critique:
Même si roman est écrit sur la couverture, je ne pense pas que l'on puise décrire ce livre comme étant un roman.  C'est plus une chronique de l'époque, de ses faits divers et surtout de sa politique.  Pourquoi?  On ne sent pas d'intrigue dans le livre, on se contente de suivre le curé Labelle dans sa vie, certes haute en couleurs, mais tout de même, sans sentir ce petit quelque chose qui fait que l'on a envie de poursuivre, que le livre en lui-même a un but, suit une direction.  Ce qui ne veut pas dire que le livre est dépourvu d'intérêt, loin de là!  C'est une plongée en bonne et due forme dans une époque pas si lointaine de la nôtre où les Canadiens-français quittaient en masse la misère du Québec pour aller travailler dans les usines aux États-Unis, où Louis Riel venait d'être pendu et où Honoré Mercier s'apprêtait à prendre le pouvoir.  Une époque où l'on se rappelait encore que la Confédération était toute récente et ne fonctionnait pas encore à son plein potentiel.  Bref, une époque où se sont établies les bases du Canada moderne.  Et aussi une époque où les moeurs politiques feraient pâlir d'envie les accusations de corruption portées contre certains politiciens de nos jours!  L'auteur, ancien journaliste, a une écriture très sobre, plus proche du reportage que du roman.  Certains dialogues semblaient d'ailleurs textuellement transcrits d'éditoriaux de l'époque!  On peine à être emportés dans l'histoire.  Malgré tout, la grande précision des faits et le magnifique portrait de l'époque valent largement le détour, mais le livre est peut-être plus à mettre entre les mains des amateurs d'histoire que des amateurs de romans historiques.

Ma note: 3/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire