mardi 28 décembre 2010

Le film versus le livre

Salut!

Je suis lectrice, mais aussi cinéphile et forcément, les films qui sont dits, adaptés de tel ou tel livre attirent mon attention.  Habituellement, je lis toujours le livre avant d'aller voir le film.  Certaines personnes me disent que je perd mon temps de cette façon parce qu'on raconte la même histoire.  Et les puristes de la lecture diront que les films sont toujours moins bons que les livres (je dois tout de même avouer que c'est souvent vrai).  En fait, c'est plutôt pour ma part pour aller voir un bon film que je vais voir une adaptation.  On peut avoir un très bon film, mais qui sera une médiocre adaptation du livre.  Le livre et le film forment des oeuvres distinctes.  On peut les comparer entre elles, mais un livre ne sera jamais un film et un film ne sera jamais un livre.  Ce sont deux oeuvres totalement différentes.

Alors, le film ou le livre?  Pour ma part, c'est le livre avant tout et surtout!  Pourquoi?  Et bien parce qu'avant tout, c'est l'oeuvre originale et qu'on peut mettre beaucoup plus de choses dans un livre que dans un film.  À de rares exceptions, les intrigues sont beaucoup plus riches dans un livre que dans un film, l'auteur ayant beaucoup plus de place pour raconter une bonne histoire.  Le langage peut être aussi beaucoup plus varié.  Par contre, et c'est mon vice, j'aime aussi voir le film.  Le film, c'est la mise en image d'un univers que j'ai pu comprendre et appréhender grâce à un livre.  C'est pouvoir comparer son imaginaire avec celui de d'autres personnes.  Voir comment d'autre ont pu voir les mêmes choses.  C'est très souvent un exercice fascinant qui me ramène à ma vie de lectrice.  On peut lire beaucoup, mais ne pas voir du tout la même chose dans un livre.  Mais en voyant quelque chose dans un film, on confronte sa vision de lecteur avec celle de quelqu'un d'autre.  Ce qui peut amener à de biens intéressantes discussions par la suite!  Et les discussions à rallonge sur un sujet qui me passionne, j'adore!

Par contre, ce qui me tape sur les nerfs, c'est quand les éditeurs remplacent les couvertures de livre par l'affiche du film, comme si le livre n'était que l'un des multiples produits dérivés de l'industrie cinématographique.  Le livre est l'oeuvre originale quand on parle de l'adaptation, pas l'inverse!  De même, quand il se produit un million de livre dérivés de l'univers du film faisant croire que celui-ci constitue l'oeuvre ultime!  J'ai peine à voir tous ces dérivés envahir les tablettes pour surfer sur la vague en lieu et place de vrais oeuvres littéraires.  Il y a bien sûr des exceptions, les livres sur les films d'Harry Potter ou sur les films dérivés de Fascination ont été bien fait dans l'ensemble parce qu'ils parlaient de l'adaptation des livres et ne se faisaient pas passer pour autre chose que ce qu'ils étaient.  J'ai par contre beaucoup de mauvais souvenirs d'«album du film» qui auraient pu sauver bien des arbres s'ils étaient restés sur les rouleaux de pellicule cinématographique....

@+ Prospéryne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire