jeudi 15 mai 2014

Le collier rouge de Jean-Christophe Rufin

Le collier rouge  Jean-Christophe Rufin  Collection blanche  Gallimard  154 pages


Résumé:
Un petit village français ployant sous la chaleur torride d'une fin d'été.  Un juge militaire et un prisonnier, qu'il est chargé de juger.  Un chien qui aboie sans cesse, on ne sait trop pourquoi.  Ça se passe quelques mois après la fin de la Première Guerre mondiale.  Avec les cicatrices qu'elle a laissé derrière elle, sur tous les êtres qu'elle a touché.

Mon avis:
C'est le genre de livre qui gagne à être lu d'une seule traite, d'un seul coup.  C'est un livre d'ambiance, où le lieu et l'atmosphère ont autant d'importance dans l'histoire que les personnages.  La chaleur entre autre, torride, qui rend les gens languissants, indolents.  On se glisse dans cette intrigue au rythme des dialogues.  On parle du passé, il est en train d'être jugé après tout, mais jamais la raison pour laquelle il est jugé ne sera nommée avant la fin.  On suit le fil de sa vie durant la guerre, cette guerre qu'il n'a pas voulu faire et qu'on l'a forcé à faire.  Avec le chien, qui l'a suivi partout, même s'il n'a jamais vraiment aimé cette bête.  Se mêle à l'histoire une femme, trop instruite pour être paysanne, mais qui travaille la terre, un enfant, des gens de passage qui se réfugient dans cette contrée reculée, loin de Paris où s'agite les socialistes, peut-être pour fuir, qui sait?  Au travers cette histoire, le chien, clé de l'énigme, qui aboie sans cesse sur la place près de la prison.  Soutenue d'une certaine façon par les habitants, qui détestent la prison, incarnation de ce qu'ils ont craint pendant toutes les années de la guerre: les militaires.  La fin est à la fois surprenante et pourtant, tellement compréhensible.  Un peu facile par contre, vu les capacités de romancier de Jean-Christophe Rufin.  Ce n'est pas sa meilleure oeuvre.  Cependant, il réussi toujours avec élégance ce tour de force de transmettre une émotion intense dans une phrase, au travers du reste du texte, mais d'une extraordinaire beauté.

Ma note: 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire