mardi 6 mai 2014

Avec quelques papillons dans l'estomac...

Salut!

Si quelqu'un n'était pas au courant, c'était le Congrès Boréal en fin de semaine.  C'est fou le nombre de gens qui ne connaissent pas ce super événement annuel!  Je ne ferais pas ici un autre billet racontant en détail ce superbe Congrès, toujours aussi fascinant (et épuisant!), mais je me contenterais de quelques anecdotes.

Première des choses, je me suis pointée à cet événement avec des papillons dans l'estomac.  C'était la première fois que je participais à des tables-rondes!  Nervosité au menu donc, mais pas trac.  Le résultat?  Vous risquez fort de m'y revoir!  Par contre, j'ai beaucoup mieux aimé ma première expérience que la seconde.  Nous étions beaucoup trop nombreux à la table sur la bande-dessinée et ça a nuit au rythme et aux échanges.  Bref, ça n'a pas été une table assez dynamique à mon goût d'hyper-active!  Par contre, je suis sortie gonflée à bloc de celle sur les librairies!

Deuxième des choses, j'étais quand même en nomination pour un prix!  Et oui, cet humble blog était nominé dans la catégorie fanéditions, aux côtés de ceux de Jean-Louis Trudel, Michèle Laframboise et Geneviève Blouin.  C'est celle-ci qui a remporté le prix.  J'en suis très heureuse pour elle... et un peu déçue pour moi-même!  Pas trop d'inquiétudes, j'ai demandé l'aide de Petite Puce pour augmenter mes chances à partir de l'an prochain...  Elle m'a assurée de son soutien.  Héhé!

Autre détail: j'ai eu une conscience à mes côtés toute la fin de semaine et je dois avouer que c'est drôlement pratique.  Une conscience, ça vous dit: «Mariane, faut y aller, tu as ton pannel dans 15 minutes!», «Mariane, enlève ton manteau avant de commencer à jaser avec tout le monde.», «Mariane, t'avais pas dit que tu t'en allais aux toilettes, ça fait 15 minutes que tu jases plantée là.», «Le prochain atelier a lieu dans la salle Lauzon, pas Jonquière Mariane!».  Bref, j'ai traîné une grande amie toute la fin de semaine qui m'a entourée de ses soins.  Pour ceux à qui je n'ai pas eu le plaisir de la présenter, elle s'appelle Hélène Dufresne et est étudiante en littérature.  Au fait, vous risquez de la revoir, elle a adoré sa fin de semaine!

Et quelques photos qu'en bonne photographe hors-norme, j'ai prise totalement en-dehors des cadres standards du genre d'images que l'on prend lors d'un Boréal.

Premièrement, j'ai remarqué les tentatives de l'Hôtel Delta pour nourrir l'imagination des auteurs boréaliens:

Oui, les côtés des ascenseurs étaient bien fermés par des tables à tréteaux sciés pour boucher le trou.  

Et les coins de murs dans la salle de bain des dames tenaient avec du mactac.  (Je n'ai pas vérifié celle des hommes, ces messieurs me confirmeront si l'hôtel a privilégier notre sécurité à la leur.)

Le carton indiquant mon nom ne comportait pas de fautes!!!!  Un petit miracle!  Merci à l'équipe des organisateurs!

Héhé, oui, vous avez bien vu, ceci est une toile de Valérie Bédard comportant une étrange ressemblance avec l'homonyme de ce blogue...  Elle trônera dorénavant sur l'un de mes murs.  Quel n'a pas été la surprise de Prospéryne quand elle l'a vu!


Pour le reste, j'en suis encore à me remettre de cette merveilleuse fin de semaine, mais ne vous inquiétz pas, à moins d'un autre concert de corneille à 5h demain matin, je devrais me remettre sur pattes très vite! ;)  Et un énorme merci à l'équipe des organisateurs de cette année. :)

@+ Mariane

5 commentaires:

  1. C'est fou : on a pas réussi à se jaser de la fin de semaine! (Sauf quand tu as traîtreusement demandé à ma puce même pas encore née de m'empêcher d'écrire des billets de blogue dans l'année à venir! ;)

    Mais bon, ça fait partie des choses qui permettent au plaisir des Boréal de se renouveler d'années en années! ;) À chaque fois, on réussi à jaser avec le quart des personnes qu'on aurait voulu! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gen, c'est effectivement débile, à chaque fois qu'on était pas loin l'une de l'autre, on était en train de jaser avec une tierce personne! Joie et inconvénient des Boréals! C'est à ça que ça sert les lancements de Brins. :) En espérant que tu pourras venir nous rendre visite à certains moments!

      Supprimer
  2. Idem pour moi, mais ça m'a fait plaisir de te revoir! Je traînais un microbe qui m.a un peu nui... Ce qui est bien, c'est que j'ai vendu autant de livres sur place que pendant mes 5 jours au Salon du livre de Québec!
    (Michèle)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fort heureusement, je n'ai pas attrapé ce microbe... Ça a été un plaisir de te voir Michèle et je suis très heureuse de savoir que tes livres se sont bien vendus! :D

      Supprimer
  3. Puis-je savoir comment on fait pour y participer ?

    RépondreSupprimer