mardi 19 novembre 2013

Le testament d'Olympe de Chantal Thomas

Le testament d'Olympe  Chantal Thomas  Points 277 pages


Résumé:
Appoline et Ursule sont soeur.  La première est sage, soumise pourrait-on dire, alors que la seconde est volontaire, emportée, désireuse de réussir.  En ce XVIIIe siècle, encore héritier de la grandeur de Louis XIV, l'ascension sociale passe par l'aristocratie et la cours.  Alors qu'Appoline entre au couvent, Ursule, rebaptisée Olympe se brûlera les ailes auprès du roi.

Mon avis:
Ce livre est divisé en deux parties.  La première est racontée par Appoline et elle raconte son enfance et celle d'Ursule ainsi que sa disparition.  La deuxième est le récit qu'Ursule laisse à sa soeur, racontant sa montée vertigineuse et sa chute.  L'écriture de Chantal Thomas est particulière, chantante je pourrais dire.  Elle a son rythme propre.   Dans certaines phrases, on sent une montée, une descente, qui donne un rythme au texte, à la lecture.  Il y a aussi cette capacité rare de montrer l'atmosphère d'une scène en quelques mots souvent un simple détail qui donne le ton à l'ensemble.  Les caractères sont définis de la même façon.  Le père, religieux, croyant fermement que Dieu pourvoira à tous ses besoins, refusant le travail avec la dernière énergie, laissant ainsi sa famille vivre dans le plus complet des dénuements.  Ursule, plus que désireuse d'échapper à cette misère, son caractère emporté, trublion.  Appoline, sage, dominée, laissant la volonté des autres dominer sa vie.  J'ai beaucoup mieux aimé la première partie, où l'on suit Appoline, plutôt que la deuxième, où Ursule, sous le nom d'Olympe, fera la conquête de Paris et plus particulièrement de Louis XV.  Elle sera l'une des femmes du harem que lui a constitué Mme de Pompadour, intrigante qui tire les ficelles contrôlant le coeur du roi.  Utilisée, Olympe mettra au monde un enfant qu'on lui arrachera avant de la jeter à la rue.  La cruauté du procédé (d'autant plus qu'on devine facilement que l'histoire est déjà arrivée des dizaines de fois) montre le sort de ces malheureuses jeunes femmes, désireuses d'améliorer leur sort, qui tombaient dans les filets de gens sans vergogne, prêt à exploiter leur jeunesse, leur beauté et leurs corps pour maintenir leur influence sur le roi.  Une histoire à l'image de ce siècle où les femmes n'avaient aucun droit, outre celui de se taire.

Ma note: 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire