mercredi 30 octobre 2013

Résolution d'achats

Salut!

En changeant de boulot, je m'étais fait une promesse à moi-même.  Appeler ça une résolution de déménagement.  Ou de changement d'emploi.  Ou de mi-année, c'est comme vous voulez.  Je me fixerais un budget d'achats de livres par mois et je m'y tiendrais.  Bon, quelqu'un a déjà dit que les résolutions étaient faites pour être brisées non?  Ouais.  C'est ça...

Jusqu'à maintenant, je n'ai guère respecté mes propres règles.  J'ai beaucoup trop de tentations.  Et j'y constamment soumise!  Quoi, je passe ma vie à visiter des librairies!  Les plus belles, les mieux garnies et les meilleurs librairies du Québec!  Et je peux vous le dire, les talents pour mettre les livres en valeur, donner le goût de tourner la première page et découvrir un nouvel univers sont nombreux.  Autant que le talent des éditeurs de donner envie de dévorer leurs livres rien qu'en regardant la couverture, sans même jeter un coup d'oeil à la quatrième de couverture.  D'autres que moi pourront résister à l'envie en fuyant les librairies.  J'y suis contrainte (oh! horreur!) par obligation professionnelle.  Je rigole!  J'adore ça!  Mais avouez que ce n'est guère bon pour respecter mes résolutions!

Bon, disons-le tout net, les comptes en banque de pas mal de monde risque de s'arrondir quelque peu grâce à moi.  Moi qui avait l'habitude des services de presse, j'ai recommencé à acheter.  Ça oblige à plus de discernement dans ses achats, mais ça n'empêche pas les achats impulsifs.  Certes non!  Au contraire, on dirait que ça y pousse encore plus (aux achats impulsifs je veux dire).  On découvre tout à coup qu'un auteur qu'on connaît vient de faire paraître un nouveau livre.  Oups!  On veut la suite d'une série que l'on suit assidûment.  Re-oups!  On se laisse tenter par une quatrième de couverture attrayante.  Re-re-oups!  Comme si je n'avais pas déjà assez de livres à lire!

Ok, je suis honnête: certaines filles vont se consoler de leur peine en magasinant frénétiquement les derniers escarpins à la mode ou en regarnissant leurs garde-robes déjà pleines de vêtements neufs.  Moi, j'achète des livres.  Avouez que quand même, un bouquin neuf coûte moins cher que des jeans griffés...  ;)

@+ Mariane

4 commentaires:

  1. En effet, les bouquins neufs, c'est le meilleur achat à faire pour se remonter le moral! ;)
    En plus, contrairement aux escarpins, ça se peut qu'il nous console vraiment!

    RépondreSupprimer
  2. De toutes manières, vaut mieux, apporter trop de livres qu'en porter trop.

    RépondreSupprimer
  3. @Gen, c'est plus confortable un livre que des talons hauts... Et puis, ça dure plus longtemps!

    @Venise, mais que c'est vrai!!!

    RépondreSupprimer
  4. @Prospéryne : Ah non, mes talons hauts durent très longtemps. J'veux dire : ils ont moins d'usure que n'importe quel bouquin! ;)

    RépondreSupprimer