jeudi 10 octobre 2013

La quête de Chaaas: 3- L'axe de Koudriss de Michèle Laframboise

La quête de Chaaas  tome 3  L'axe de Koudriss  Michèle Laframboise  Collection Jeunesse-plus science-fiction  Médiaspaul  201 pages


Résumé:
Toujours sur Tammerlan, l'étrange planète déformée par sa trop grand proximité avec son étoile, la Voleuse, Sirius et Chaaas enquêtent sur l'étrange augmentation des dépenses à Kour, la ville-prison situé près du pôle nord.  Très vite, ils comprennent que le préfet semblent prendre ses décisions sur des bases très différentes des normes habituelles.  Et que les pénitents semblent étrangement heureux de leur vie dans la prison.  Alors que Sirius semble atteint par un mal mystérieux, Chaaas comprend vite que dans le désert près de la ville réside un secret qu'il ne tardera pas à percer.

Mon avis:
Ce qui est vraiment cool avec cette série, c'est que c'est vraiment de la science-fiction.  L'auteure crée des univers convaincant de réalisme à partir de concepts scientifiques que nous connaissons, mais en les transformant pour les appliquer à d'autres mondes, d'autres planètes.  Dans le cas présent, à une planète située un peu trop près de son étoile et autour duquel elle tourne en plan incliné.  Chaaas est toujours aux côtés du questeur Sirius, enquêtant près du pôle nord de la planète Tammerlan.  Fort heureusement, Chaaas commence à prendre un peu de plomb dans la tête avec ce tome.  Il réagit mieux aux situations et ne se lance plus tête baissée dans tout, guidé par son orgueil.  Une belle évolution.  Comme toujours, il sera confronté à des êtres différents, des gens qui ne correspondent pas à la société où il vit, ce qui laisse la chance à l'auteure d'aborder par la bande quelques sujets: les enfants handicapés, l'homosexualité et les personnes désirant vivre en marge de la société.  On y montre aussi les différentes réactions des adultes, chacune parlante.  Un très bon tome de Chaaas, qui donne envie de lire la suite, comme toujours!

Ma note: 4/5

Je remercie les éditions Médiaspaul pour ce service de presse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire