mercredi 30 mars 2011

Prix des libraires du Québec 2011: Catégorie Roman hors-Québec

Salut!

Première des choses, lors de mon dernier message concernant le Prix des libraires, j'avais dit que Roman hors-Québec voulait dire Roman étranger...  Euh, pas vrai.  Des canadiens ont été en liste préliminaire pour le Roman hors-Québec, même que l'excellent L'école des films de David Gilmour a failli se retrouver parmi les finalistes de cette année.  Dommage...  Bon, bon, bon, trêve de plaisanterie, la liste des finalistes pour le voelt Roman Hors-Québec du Prix des Libraires 2011!



Un père et son fils partent pour une année sur une île isolée de l'Alaska.  Un rêve semble-t'il qui tourne au cauchemar car le père se révèle d'une incompétente crasse.  Juste le résumé me fait faire des brrrs de ça me tente pas.  Le livre est sans doute intéressant, mais bon, c'est la curiosité plus que l'envie qui me ferait tourner la première page.  Mes collègues savent sûrement mieux que moi ce que vaut ce livre, mais bon, c'est ainsi, je ne comprends pas ce choix.  Par contre, livre qui pourrait, à mon humble avis, créer la surprise au final.  On verra!



 Ce livre est mon traumatisme de Noël.  Je suis habituée à me faire poser la question du-livre-dont-je-ne-connais-ni-le-titre-ni-l'auteur, mais de là à se faire demander le livre dont la couverture ressemble à du papier cadeau, il y a une marge... (oui, je l'avais trouvé)  Des échos que j'ai eu de ce livre, c'est bon, mais candide.  Je ne suis pas sûre, je ne lui donne pas de grosses chances au final. C'est un livre qui me paraît un tantinet rose bonbon très bien écrit.  Quoique du rose bonbon très bien écrit, ça peut être très bon!


Un Henning Mankell finaliste au Prix des libraires?  Ok, je dois avouer que je suis surprise, mais en même temps, je sais que ce n'est pas un hasard.  Dernière enquête annoncée de l'inspecteur Wallander, ça avait du sens de lui donner une chance aux fleurons des honneurs!  D'après moi, c'est sûrement lui qui va raflé le prix.  Mais en même temps, on ne sait jamais...



Celui-là, passé complètement sous le radar.  C'est dire, je viens de lire le résumé pour la première fois!  Intéressant, par contre.  Je ne connaissais pas, on va pouvoir regarder à ça de plus prêt.  Des chances?  Oui, mais pas énormes par contre.  Cette histoire d'une vieille dame accueillant une jeune fille en pleine fin de l'Union soviétique est sûrement touchante par contre.


Ok, celui-là, petit bijou, petite découverte, petit livre tout petit à l'écriture ciselé comme du cristal, magnifique livre, à lire, à faire lire et à découvrir.  J'ai surveillé tout l'automne son ascension vers le Goncourt qu'il a, merdouille, râté de peu!  La rencontre de l'Orient et de l'Occident à travers les beautés d'Istanbul alors à son apogée et au travers du regard de Michel-Ange qui n'a pas encore peint la chapelle Sixtine, wow, fallait le faire.  J'ai particulièrement aimé le personnage de l'Andalouse, magnifique, superbe.  Oui, celui-là, je l'ai lu et dans la sélection étrangère, ça a été mon coup de coeur.  Malheureusement, je ne crois qu'il va l'emporter au final.  Un peu comme avec le Goncourt.  On peut beaucoup trop facilement passer à côté d'un tel bijoux si on est pas attentif!

Ça complète mon tour d'horizon.  Comme qui dit l'autre qui vivra... lira les résultats!

@+ Prospéryne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire