vendredi 11 mars 2011

Fablehaven: 4- Le temple des dragons de Brandon Mull

Fablehaven  4- Le temple des dragons  Brandon Mull  Ada  543 pages



Résumé:
Kendra a été enlevée par le Sphinx qui fait croire à sa mort en la faisant remplacer par un double.  D'abord désemparés, Seth et ses grands-parents finissent par comprendre l'énigme et retrouver Kendra.  Sauf que celle-ci a de mauvaises nouvelles à leur apprendre: le Sphinx s'est procuré un des plus puissants artéfacts et s'apprête à en voler un autre.  N'écoutant que leur courage, un groupe de volontaire s'engage à aller trouver la clé qui mène à cet artéfact. Sauf que celle-ci a été cachée par Patton Burgess et il a veillé à trouver une cachette quasi-imprenable: rien d'autre que le coeur du temple de l'un des trois sanctuaires de dragon, interdits aux humains!

Critique:
S'il y un truc que j'aime quand je lis une série, c'est quand il y a des liens cachés entre les tomes, quand l'auteur sème des petits cailloux au fil des tomes et nous les ramène ensuite aux moments les plus inattendus.  Quand il faut une bonne mémoire, chercher et au final, être surpris, parce que l'auteur nous sort quelque chose de totalement imprévu, j'adore!  C'est ça que l'on retrouve dans tous les tomes de Fablehaven et c'est ce qui fait que j'aime autant cette série.  En fait dans le domaine, je la compare souvent mentalement à Harry Potter.  Bon, ce détail dit, le tome proprement en lui-même?  Il commence comme tous les tomes en chapeau de roue.  On entre directement dans l'action, quelques pages pour nous remettre dans le contexte et on saute à pied joint dans l'intrigue.  Procédé qui est d'ailleurs des plus efficace avec les jeunes publics.  Les personnages de Kendra et Seth continue à évoluer, à grandir sous nos yeux.  Kendra apprend à se faire confiance et aussi à prendre des risques, elle apprend à ne pas toujours écouter sa peur et à foncer.  La transformation a commencé dans le premier tome et on voit comment elle se produit lentement, mais sûrement.  De son côté, Seth commence à mieux calculer ses risques, à voir les conséquences, à juger un peu mieux ce qu'il fait.  Il ne perd pas son côté tête brûlée (on s'en ennuierait trop d'ailleurs!), mais il commence à mieux comprendre la portée de ses actes.  Son personnage va s'étoffer de nouveaux pouvoirs au cours de ce tome.  Un truc qui m'a fait me taper sur la tête en me disant, mais voyons, c'est évident!  Laissez-moi vous dire que c'est lié à son caractère et à celui de Kendra.  Le passage de Kendra dans la demeure de Torina est un élément important, mais c'est surtout l'entrée dans le Sanctuaire des dragons qui forme le coeur du tome.  Et du dragon, on en voit!  Ils ne correspondent pas tous en taille, en forme et en pouvoirs à ce que l'on peut s'attendre de dragons ordinaires et c'est même tant mieux.  Ça ajoute du piment à l'histoire.  La trahison est au rendez-vous, mais aussi de l'aide venue d'un côté inespéré.  Par contre, je dois avouer que j'ai une petite préférence pour le troisième tome en terme de favori de la série.  J'ai été un peu moins scotchée à ce tome-ci.  Bref, un tome tout de même excellent, qui se termine par une chute qui m'a arrachée une exclamation de surprise.  Une vraie fin torture, c'est absolument affreux, comment un auteur peut-il oser nous laisser dans une telle situation attendre des mois?  Cruel!  Bon, bon, bon, c'est vrai que les auteurs qui me laissent dans une telle attente, je les adore aussi, mais pour d'autres raisons: c'est qu'ils écrivent de très bons livres!

Ma note: 4.5/5

P.S. Je me suis efforcée dans cette critique de mettre le moins possible de spolier pour éviter de gâcher le plaisir de lecture à tous.  Pardonnez-donc si je suis un peu sibylline!

Je remercie les éditions Ada et plus particulièrement Martin pour ce service de presse et aussi pour l'arrivée du livre un peu avant sa sortie!  Merci, t'es trop cool Martin!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire