jeudi 17 mars 2016

L'Autobiographie de Charles Darwin

L'Autobiographie de Charles Darwin


Résumé:
À la fin de sa vie, Darwin a raconté son histoire et ses découvertes.  Il relate dans ce livre son enfance, sa formation, son voyage sur le Beagle, ses relations avec d'autres chercheurs et la publication de ses livres.

Mon avis:
J'ai entendu parler de Charles Darwin très jeune bien sûr et de sa célèbre théorie de l'évolution également.  En lisant sa vie par contre, je me suis rendue compte à quel point l'homme derrière la science était profondément... victorien.  Logique quand on connaît la date de son voyage sur le Beagle (1831-1836) et la publication de De l'origine des espèces (1859) en plein milieu de cette époque victorienne justement, mais je n'avais jamais réalisé le contexte dans lequel il a élaboré sa théorie.  En ce sens, ce livre est éclairant, parce que Darwin parle de lui-même... à la manière ampoulée et pudique cette période de l'histoire.  Si son enfance ainsi que la personnalité de son père sont largement détaillées, il passe outrageusement par dessus de larges pans de sa vie, entre autre son mariage et la naissance de ses enfants, qu'il mentionne à peine!  Par contre, ses relations avec d'autres scientifiques et ses relations avec eux prennent un chapitre entier!  De même, aucune explication sur sa méthode de travail, juste qu'il travaille très dur, ainsi que les dates de publications de ses différents livres.  À noter aussi, la ligne chronologique parfois obscure de l'ensemble...  La maladie chronique dont il a souffert toute sa vie (je l'ignorais!) prend aussi beaucoup de place.  On peut en conclure après avoir lu ce livre que Darwin était un bourreau de travail, méticuleux et constant, ce qui lui a permis d'élaborer sa théorie.  Cette autobiographie est une vision de l'homme sur lui-même et l'édition que j'ai lu mentionne bien que certaines parties ont été expurgées par sa veuve avant publication, les passages parlant de sa relation avec le divin par exemple.  Darwin, de manière surprenante, n'était pas un athée, même s'il avait bien longtemps avant la publication de sa théorie rejeté la vision de la création en provenance de la Bible.  Malgré tout, je trouve que cette autobiographie a quelque chose de profondément honnête.  Homme humble, mais acharné, Darwin n'avait pas l'ambition de devenir un grand homme, il était simplement fasciné par la nature et la science.  Et ouvert d'esprit.  Ses nombreuses lectures, les découvertes de son époque, l'héritage familial (son grand-père avait élaboré une théorie semblable à la sienne, mais beaucoup moins argumentée), tout ça a pris racine dans le jeune Darwin et lui a permis de faire émerger ses idées sur l'évolution.  Cela a donné le résultat qu'on connaît.  Bien connaître l'homme derrière la théorie est très intéressant et surtout très éclairant sur le pourquoi elle a révolutionné la science.  Cependant, il faut se faire au style du bouquin qui n'est plus de notre époque.

Ma note: 4/5

P.S.  Je ne peux m'empêcher de mettre ici un extrait que je trouve vraiment charmant, où il parle de la lecture et de la place qu'elle a occupée dans sa vie: (p.122)
«D'un autre côté, les romans d'imagination, même quand il ne sont pas de premier ordre, m'ont été une merveilleuse source de distraction et de plaisir et je bénis souvent les romanciers.  Je m'en suis fait lire à haute voix un nombre étonnant et je les aime, même modérément, tous, à condition qu'ils ne finissent pas mal, - situation contre laquelle on devrait voter une loi!  À mon goût, un roman n'est pas réussi s'il ne se trouve aucun personne que l'on puisse aimer entièrement, et tant mieux si c'est une jolie femme.»

;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire