lundi 14 mars 2016

La fameuse (ou foutue!) note de bas de page

Salut!1 2

J'ai une relation très difficile et même malsaine avec les notes de bas de page.  Premièrement, j'ai une pathologie grave qui fait que je ne peux m'empêcher de les lire, même si ça s'avère une information de peu d'importance.  Deuxièmement, je déteste interrompre ma lecture pour aller les lire.  Alors, l'un dans l'autre, c'est comme pas trop mon truc, mais je peux pas m'empêcher de le faire.  Cohérence quand tu nous tiens...

Je comprends très bien le pourquoi du comment de la note de bas de page.  Il s'agit d'ajouter une information au texte, mais sans prendre le temps de la glisser dans celui-ci parce que ça l'alourdirait.  Ou encore d'ajouter une référence, dans le cas d'essais par exemple.  L'utilisation que j'aime le mieux est celle des textes réédité où les notes de bas de pages servent à expliquer certaines informations moins familières au lecteur ou encore de spécifier les diverses modifications apportées au texte au fil des rééditions.  Par exemple, quand j'avais lu Le Petit Chose d'Alphonse Daudet, les notes de bas de pages indiquaient les endroits où un éditeur ultérieur avait littéralement changé le texte pour en faire un roman jeunesse.  Les notes de bas de pages permettaient de comprendre les différences entre les deux oeuvres et l'impact de ces différences sur le récit.

Si c'est une note de bas de page classique, passe encore.  D'avoir à baisser les yeux pour lire une précision, une traduction ou encore une information complémentaire, genre, une micro-biographie d'une personne nommée dans le texte, mais qu'on ne connaît pas nécessairement, ça me va.  Ça précise la lecture et nous apporte souvent des informations très intéressantes.  Dès que je vois le traditionnel petit chiffre en minuscule exposant à côté du mot, mes yeux dérives involontairement vers le bas de la page pour connaître le complément d'information.  Si c'est une référence, je reviens à la lecture, sinon, je lis intégralement la note.  Mes préférés restent les notes du traducteur (ou de la traductrice!) pour nous dire que tel passage était en français dans le texte...  Toujours intéressant de savoir que l'auteur du livre sait dire p*** de m*** en français.

Mais les notes de bas de pages qui renvoient à la fin du texte...  -_-  Que dire?  Ou plutôt comment le dire autrement que JE LES DÉTESTE!!!!!!!!  Plus souvent qu'autrement, ça m'oblige à avoir deux signets dans mon livre et à lire en marquant une des dernières pages avec mon doigt glissé dedans pour aller consulter les notes de bas de LIVRE plus vite.  Parce que souvent, ces fameuses notes de bas de page reléguées à la toute fin sont souvent les plus intéressantes.  Pourquoi?  Justement parce que les éditeurs du livre (qui sont rarement les auteurs!) savent qu'à cet endroit, ils ne sont plus limités par la hauteur de la page et par l'obligation morale de ne pas bouffer tout l'espace sur celle-ci avec des notes, alors, ils s'en donnent à coeur joie à la fin!  J'ai déjà vu des notes de bas de pages à la fin du livre faisant une bonne demie-page.  Sans blague.  Mais que c'est chiant d'avoir à jouer sans cesse entre les pages et de devoir faire un coït de lecture interrompu pour aller voir sans cesse à la fin du livre...  C'est chiant!  C'est tout!  Mais c'est tellement intéressant!!!!

Bref, pour le meilleur et pour le pire, je dois le dire, les notes de bas de page sont là pour rester, que ce soit dans ma vie ou dans les livres, mais honnêtement, je dois le dire, c'est quelque chose avec lequel je n'aurais jamais une relation autre qu'amour-haine.  Parce que veut, veut pas, c'est toujours plate de devoir cesser ta lecture pour aller voir au44 voir ce que l'auteur avait à te dire d'important à ce sujet.

@+ Mariane

1 Si vous avez commencé par lire cette note en premier, c'est que vous avez le même TOC que moi...

2 C'est juste pour dire que j'ai pas réussi à trouver comment mettre les références en exposant dans Blogger.  C'est sûrement possible, mais j'ai pas trouvé comment.

44 Non, mais vous croyez vraiment que celle-là était sérieuse?

7 commentaires:

  1. J'ai un peu la même relation d'amour-haine que toi avec les notes de bas de page (et surtout avec les notes de fin de livre).

    Cela dit, si je finis par adorer les compléments d'information donnés par des notes bien fournies (surtout les notes historiques ou les notes sur les diverses éditions d'un même texte), j'haïs les notes inutiles rajoutées par les éditeurs Français du genre "SWAT (appel de note) -- (note) l'équivalent de notre RAID". Arrgggg!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me rappelle pas avoir eu à faire face à ce genre de truc, mais ce doit juste être HORRIBLE!!!

      Supprimer
  2. On ne peut pus d'accord avec vous, mesdames.
    Même si j'ai dû les utiliser dans mes Têtes rousses. J'ai limité la note à une seul ligne, si je me souviens bien. Heureusement, le livre avait 6 pouces sur 9 pouces, donc les yeux pouvaient facilement descendre en bas de la page, et remonter rapidement, sans perdre le fil de l'histoire. Enfin, je crois.

    Me rappelle un livre d'Arlette Cousture et/ou Suzanne Aubry où j'avais trouvé très dérangeant ce stratagème.

    Un éditeur a déjà refusé de lire mon manuscrit ne le trouvant pas assez "archivistique". Il voulait justement des notes en bas de page. L'essai est devenu un roman et au diable les notes.

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Une autre membre du Club Claude? Finalement, je ne suis pas la seule. Ça me rassure :P

      Supprimer
  4. Je suis dans le club moi aussi! Et J'HAÏS, comme toi, les notes qui se retrouvent à la fin. Quelle mauvaise idée! J'essaie parfois d'en lire qqs-unes d'un coup (hors contexte!) ce qui s'avère finalement inutile.

    Et les eBooks n'ont pas encore maîtrisé ces notes, impossible de revenir facilemet au texte original une fois qu'on a cliqué sur la note (ce que je ne peut m'empêcher de faire). Aaaarrgghh!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes expériences avec les notes de bas de pages dans les livres électroniques ne sont pas trop pire, il faut croire que j'ai été chanceuse :/ Quoique, elles étaient toutes en fin de livres, ce n'était pas vraiment des notes de bas de pages... :O

      Supprimer