jeudi 15 janvier 2015

Auschwitz de Pascal Croci

Auschwitz  Pascal Croci  Collection Atmosphère  Emmanuel Proust  77 pages


Résumé:
1993.  Kazik et Cessia vivent en ex-Yougoslavie.  Pris dans les carnages de la guerre, ils se souviennent.  Ils l'ont déjà vécu.  Ce sont des survivants.  Des survivants du camp de concentration d'Auschwitz.  Là où leur petite fille est morte.

Mon avis:
Vu le sujet, j'ai été surprise du peu d'émotions qui se dégageaient de cette BD.  Auschwitz quand même!  La pire faillite de l'humanité!  Et pourtant, les personnages sont froids, distants...  Un peu comme le commandant du camp qui m'a fait tellement plus penser à un dandy qu'à un tortionnaire, vaguement ennuyé par les cris des prisonniers.  On ne ressent pas leur drame.  Cette BD est présentée comme la première BD réaliste sur Auschwitz.  Je ne suis pas spécialiste, je ne peux pas dire, mais il me semble que Maus, avec ses personnages animaliers avait mieux réussis à rendre l'horreur de la situation.  Je n'ai pas été touchée par les personnages.  Même le moment où le commandant du camp donne à Kazic la poupée de sa fille, preuve qu'elle est morte alors qu'il a tout tenté pour la sauver m'a paru froid, détaché...  Par contre, au point de vu de la reconstitution minutieuse de l'atmosphère qui régnait dans le camp, là, la BD cartonne.  Rien dans l'émotion, mais tout est dans le dessin.  Réussite totale, avec ces teintes verdâtres et froides, ses visages tellement émaciés, ses yeux trop grands dans les visages, les costumes, les vêtements.  On comprenait Auschwitz, mais pas les personnages comme tel.  Étrange cette BD au fond.  Réussite en demie-teinte?  Je ne sais pas trop...  Je reste extrêmement mitigée sur le fond comme sur les détails.

Ma note: 3.5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire