jeudi 8 janvier 2015

Ariane, Mini et Courageux de Ben Xavier

Ariane, Mini et Courageux  Ben Xavier  Collections Chatons  Le Chardon bleu  124 pages



Résumé:
Ariane vit seule avec ses parents au milieu des bois.  Un jour, elle découvre une canne blessée dans les joncs près de la rivière.  Elle décide d'en prendre soin et la ramène chez elle, suivie sans le savoir par un couguar, qu'elle adoptera également.  Car Ariane a un don rare: celui de parler aux animaux.

Mon avis:
Décousu?  Je dois avouer que j'ai plus ou moins goûté à cette histoire dont beaucoup de défauts sont trop évidents.  Premièrement, de qui raconte-t-on l'histoire?  Celle d'Ariane, celle de ses parents, celle des animaux qu'elle adopte?  C'est loin d'être clair et on flotte sans cesse entre les différents personnages.  Le personnage de la canne, anonyme, prend beaucoup trop de place et le personnage de Mini arrive trop tard dans l'histoire pour la place qu'il occupe dans sa conclusion.  Courageux le couguar est bien, mais même s'il a une bonne consistance en tant que personnage, il reste plutôt primaire.  Par contre, j'ai bien aimé le personnage du père, délicieux dans ses maladresses, tentant d'être juste au meilleur de sa connaissance, comme tous les bons papas du monde essaient d'être.  Dans les romans en tout cas.  D'ailleurs, ce livre, est-ce un conte ou un roman jeunesse?  Très dur à dire, tellement il y a des éléments des deux, mais le livre ne s'oriente clairement ni vers l'un, ni vers l'autre.  Ce qui n'aide pas à savoir à quel âge il s'adresse, d'autant plus qu'il y a un net problème de niveau de vocabulaire dans le livre: plusieurs mots sont beaucoup trop soutenus pour l'âge du public auquel il semble destiné.  Pourquoi avoir parlé de sens olfactif alors qu'odorat aurait très bien convenu?  Et muslidés au lieu de rongeurs?  Je ne peux même pas dire que l'idée du livre était bonne derrière tous ses défauts parce qu'elle non plus n'était pas claire.  Bref, une foule d'irritants et un texte qui aurait mérité une nette relecture critique pour lui éviter tous ces pièges.  C'est d'autant plus surprenant qu'il ait été publié sous cette forme.

Ma note: 2/5

2 commentaires: