mardi 29 juillet 2014

C'est pas facile d'être une fille de Bach

C'est pas facile d'être une fille  Scénario et dessins de Bach  Mécanique générale  130 pages


Résumé:
Estelle est en couple avec Christian.  Fille normale, un tantinet trop ronde à son goût, adorant faire les magasins, en constante bataille avec son toupet, elle tourbillonne dans la vie sous l'oeil patient et compréhensif de son chum, qui essaie de compenser les surdoses hormonales de sa douce sans prendre trop de coups...

Mon avis:
J'ai eu un peu de mal à embarquer dans cette BD.  Elle est magnifiquement bien dessinée, le scénario est très bon, avec de bons punchs...  Mais je ne m'y reconnaissais pas.  Jusqu'à ce qu'une amie en visite dévore la BD en rigolant à côté de moi et en arrêtant pas de me dire: c'est moi ça!  Et elle avait raison.  Après son départ, j'ai repris le livre en pensant à elle et...  C'est vrai que ça lui ressemblait!  Une BD de «filles» dans lequel ce ne sont pas toutes les filles qui vont se reconnaître donc, mais on connaît toutes une fille comme ça...  Pensez à elle en lisant cette BD: vous aller rire!  Rire parce que l'auteure a un sens de l'humour remarquable et que ces petites histoires font mouche.  Parce que l'on connaît toute quelqu'un qui a déjà regardé dix fois dans une vitrine pour reluquer LA paire de souliers.  Il y a là-dedans une humanité désarmante de vérité.  Le chum d'Estelle est un gars typique: patient avec sa conjointe, démuni devant ses crises de larmes hormonales, il essaie de faire de son mieux dans les circonstances.  Peut-être pas assez romantique, un peu trop porté sur les jeux vidéos, mais il est honnête et sincère, ça se voit.  On a même un peu pitié de lui par moment...  Le dessin est vif et très girly, mais tellement bien adapté au caractère des personnages.  Les histoires racontées sont courtes (trois ou quatre pages), mais sans être des strips pures, tout en ayant un punch réussi à chaque chute.  L'alternance entre les teintes roses et bleus permet de bien distinguer les histoires entre elles.  Quand aux dessins des personnages... Place aux visages aux lignes simples, mais débordants d'émotions.  Disons que les visages sont tellement expressifs!!!!!  Ce n'est pas caricatural, mais j'ai l'impression que c'est très influencé par le courant epic face.  En tout cas, ça y ressemblait et le texte collait bien avec.  Une très belle BD, mais sans doute un peu trop fifille pour moi. :)

Ma note: 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire