jeudi 25 octobre 2018

La ruche de Michèle Laframboise

La ruche  Michèle Laframboise Les six brumes  114 pages


Résumé:
Marilyn est une abeille.  Prisonnière de la Ruche, elle est une prostituée de luxe, modifiée pour être désirable et exploitée en tant que telle.  Dans cet univers où elle est un objet à consommer, elle n'entend que peu d'échos de l'extérieur.  Pourtant, les rumeurs de la guerre l'atteignent.

Mon avis:
Ce roman est un peu inégal.  La première partie, très descriptive, est centrée sur la vie quotidienne de Marilyn.  On y découvre la vie des abeilles, des prostituées de luxe.  Du moins pour un temps, puisque la longévité de celles-ci au sommet semble terriblement courte.  La deuxième partie est liée à l'enfance de Marilyn et à son arrivée à la Ruche, puis la troisième partie, au rythme très rapide, est concentrée sur sa volonté de fuir cet endroit.  L'ensemble fonctionne plus ou moins bien ensemble.  Il y a des parties descriptives très longue qui auraient pu être coupées (surtout dans la première partie) qui nous renseignent sur la vie des abeilles, mais est-ce utile de connaître autant de détails?  La plupart ne sont en rien liée au dénouement de l'intrigue.  Sûrement si le texte aurait été plus long, mais vu sa longueur, le tout aurait eu avantage à être reserré.  La deuxième partie était nettement plus intéressante, mais encore là très descriptive et ne nous en apprend pas beaucoup sur Marilyn elle-même qui se retrouve à être dépourvue de personnalité.  La dernière partie en revanche, plus centrée sur l'action, nous permet de mieux saisir le personnage et de s'identifier à elle.  C'est la partie la plus réussie de ce texte.  L'aspect science-fiction, qui traverse tout le roman est bien articulé, mais malheureusement encore là, très centré sur les descriptions des éléments de l'univers des abeilles, en particulier par le biais de la sordide araignée que toutes portent en elles et qui contrôlent leurs systèmes hormonaux.  Je ressors de ce livre en me demandant: qui est Marilyn, que veut-elle exactement?  Elle est tellement passive tout au long qu'il est difficile de savoir qui elle est.  Elle ne semble pas avoir d'opinion ou de personnalité à part un lien avec son enfance.  Autre point, les descriptions nombreuses et détaillées des scènes sexuelles sont très bien faites, mais on peut se demander pourquoi mettre tant d'efforts à ce que les abeilles aient des orgasmes lors de leurs rencontres avec leurs clients parce que ces messieurs ne semblent pas y accorder la moindre importance.  C'est un livre plutôt déroutant à bien des points de vue parce qu'il manque de vision d'ensemble.  Intéressant, mais désarticulé.

Ma note: 3.75/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire