mercredi 29 avril 2015

Les villages assoupis: 3- Escalana d'Ariane Gélinas

Les villages assoupis tome 3 Escala  Ariane Gélinas  Collection Lycanthrope  Marchands de feuilles 178 pages


Résumé:
À peine sortie sortie d'une relation amoureuse plus que trouble, Abigail se réfugie en Haute-Mauricie dans le chalet de son frère, près de l'ancien village d'Escalana.  Amoureuse des bruits bizarres, elle-même musicienne, elle découvre une grotte aux sonorités exceptionnelles.  Attirée comme par un aimant par cette grotte, elle découvrira que celle-ci cache des secrets bien pire que leur simple étrangeté.

Mon avis:
C'est dur de résumer l'histoire tant l'écriture de l'auteure est centrée sur les sensations.  On pourrait dire à fleur de peau même.  Le texte est très tactile, sensuel même.  Par contre, ce que l'on gagne en profondeur noie un peu l'intrigue qui est plutôt alambiquée.  Il y a tellement de descriptions pour bien nous plonger dans l'ambiance du livre que l'on perd de vue l'action.  Par exemple, à de nombreuses reprises, l'auteure nous décrit longuement un élément des lieux où se trouve son héroïne, mais néglige de nous dire ce qu'elle fait (entrer dans le tunnel) et reprend son paragraphe comme si l'action était déjà en cours.  Ça m'a fait tiqué par que cela revient à plusieurs reprises dans le livre.  Malgré tout, cette écriture, ce style, est magnifique, lancinant, enveloppant, à la fois érotique et gore et fait la force du livre.  Tout y est, on a envie de continuer la lecture pour se délecter de chaque phrase.  Mais bon, les personnages y perdent en incarnation.  Abigail est comme une peau qui sentirait le moindre souffle du vent, mais sans pulsion interne.  Elle n'a pas de volonté propre.  Même si elle est guidée par les sons, par la musique, on la sent absente d'elle-même.  Même chose pour les deux autres personnages principaux, superbement décrit, mais comme détaché de la réalité.  L'érotisme prend beaucoup de place dans le texte, mais cette fois teinté d'une touche de gore et le mélange entre les deux donnent une sensation d'excitation teinté de dégoût profond, sans que l'on sache où pencher exactement.  Un tour de force en soi.  Par contre, je dois avouer que je suis un peu déçue.  L'auteure avait mis la barre très haute en terme autant d'intrigue que d'écriture avec Transtaïga et là où les deux tomes suivants des Villages assoupis ont montré une nette amélioration de la plume, on a perdu en qualité de l'intrigue.  Mais bon, personne n'est parfait! ;)

Ma note: 3.75/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire