vendredi 1 mai 2015

La guerre des arts de Francis Desharnais

La guerre des arts  Francis Desharnais  Pow Pow  91 pages



Résumé:
Une espèce extraterrestre enlève tous les artistes de la Terre... ainsi que les plombiers (ils ont un dégât d'eau vous comprenez...), laissant les pauvres terriens sans musique, sans cinéma, ni designer de comptoir de cuisine (c'est quand même artistique comme métier!) et avec une peur terrible que leurs enfants ne se mettent à chanter ou à faire des rimes.  Condamnés aussi à regarder en boucle les mêmes vieilles émissions.  Pendant ce temps, les artistes (et les plombiers) découvriront une facette de l'univers qu'ils n'auraient jamais soupçonné.  Celui du pouvoir (littéral!) d'une rime ou d'une chanson et comment elle a influencé leurs mystérieux kidnappeurs.

Mon avis:
Il fallait du cran, que dis-je du culot pour faire une bande dessinée présentant seulement une image répétée seize fois par page, avec comme seul changement un petit détail ici ou là ou encore les phylactères.  Et pourtant...  On embarque dans cette histoire essentiellement faite de dialogues en riant beaucoup parce qu'il se dégage de ces pages une ironie et un humour féroce.  La découverte de la vie sur Terre sans artistes fait rire parce que l'on se rend compte à quel point l'art est important dans chaque facette de nos vies.  De l'autre côté, on voit le pouvoir de l'art sous un angle différent.  En fait, dans le monde des Isayhellos, en guerre avec les Yousaygoodbye (bonjour les Beattles...), l'art et le pouvoir de la beauté sont capables de destructions immenses.  Et comme les Isayhellos ont oublié ce pouvoir, ils demandent aux artistes terriens de les aider...  Tout est dans le ton dans cette BD hyper-minimaliste, mais diablement efficace.  Ainsi, Nelligan et Boris Vian deviennent des armes et un bon coup de pinceau fait parfaitement l'affaire pour mener une bataille.  La revanche des artistes quoi!  C'est une BD qui est dure à décrire, elle se vit plutôt qu'elle se décrit.

Ma note: 4.5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire