lundi 24 août 2015

L'origine de la vie de Leif Tande

L'origine de la vie Autobiologie de  molécule originelle  Leif Tande  La Pastèque  366 pages


Résumé:
Molécule originelle apparaît sur Terre.  Puisqu'elle est la première, il n'est pas difficile de comprendre qu'elle se sent un peu seule et commence à réfléchir sur son sort.  Philosophie, religion, identité sexuelle, tout y passe!  Après tout, il a le temps.  Jusqu'à ce qu'arrive la plus grande catastrophe de l'histoire de la biologie primitive: la famille!

Mon avis:
C'est un petit exploit lorsque l'on sait que les 366 pages de cette imposante brique de bande dessinée ont d'abord été les billets d'un blogue publié quotidienne durant les 366 jours (année bissextile oblige)  de l'année 2008.  Oui, quotidien.  Même les fins de semaines.  Même les jours fériés.  Wow!  Et le sujet auquel s'attaquait l'auteur n'était pas évident: l'évolution de la vie sur terre à travers le personnage de molécule originelle (on aurait plutôt dû dire cellule originelle, mais bon, c'est un détail!).  Au départ, molécule originelle est seule et s'interroge sur la vie, le sens de la vie, sa solitude (la blague sur le créationnisme est juste trop tordante!).  L'auteur mêle joyeusement les cartes puisque que molécule originelle discours sur la philosophie, s'interroge sur son sexe (est-elle une fille ou un garçon?) et les raisons de son apparition.  Jusqu'à découvrir les joies de la masturbations (oui, ça se masturbe une cellule...) et de finir par pondre orgasmiquement une autre cellule...  Vous voyez le genre!  Tout au long des pages, molécule grandit, finit par devenir multi-cellulaire, avoir plusieurs enfants (mais sans sexe hein, elle a pas de pénis!).  À un moment donné, les blagues centré sur le pénis et en général les «obsessions de gars» m'ont un peu lassée, mais reste que c'était un délice de suivre les aventures de cette bande de cellules divaguant dans la soupe originelle.  Il faut y aller par dose, ça ne se lit pas d'un seul coup, mais ça se lit très bien par contre.  Un petit plaisir à étirer sur quelques jours.  Les puristes de la science diront que cela ne respecte par les lois de l'évolution, mais on s'en fout, on rigole bien à la lecture!

Ma note: 4/5

3 commentaires:

  1. Lol! Je rigole juste à lire ton résumé. J'adore le concept! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BD qui vaut la peine et pour toi Gen, ce serait l'idéal: on peut en lire quelques pages par jour sans le moindre problème :)

      Supprimer
  2. Cool, je mets ça sur ma liste de trucs à acheter (cela dit, quand la puce est couchée, j'ai souvent pu de cervelle pour écrire, mais j'arrive à lire une heure ou deux).

    RépondreSupprimer