lundi 11 mai 2015

Lendemain de Boréal...

Salut!

Bon, le Congrès Boréal était en fin de semaine et comme d'habitude, je suis en mode lendemain de fin de semaine intense...  Pas de billets pour aujourd'hui, désolé.  Mine de rien, c'est le premier Boréal que je fais au complet (avant, je sautais le samedi soir) et je dois avouer que j'ai adoré les bandes-annonces.  À ajouter au menu de l'an prochain, miam!  Ainsi que le maltraitement de textes!

Une magnifique fin de semaine, pleine de brassage d'idées, d'échange, de rires et de répliques à garder en mémoire.  De jeux aussi (nouveauté encore également pour moi).  J'ai gagné une partie de Pandémie, joué à un jeu de zombie avec Patrick Senécal et constaté que certains jeux nécessitent une attention cérébrale légèrement au-dessus de mes capacités cérébrales de fille fatiguée.  Bref, c'était le Boréal!!!

Malheureusement, je n'ai pas gagné le prix pour la Fanédition.  Avoir des blogues et une revue dans la même catégorie, je comprends que les gens aient naturellement été vers la revue.  Félicitation pour Clair-Obscur!  Je n'ai pas encore lu un seul de leurs numéros, mais maintenant, je vais m'y mettre ;)

Rendez-vous l'an prochain gang!  Ou même avant si possible!

Ah oui et la photo-selfie officielle de ce Boréal:

Vive le McKibbins la gang!!!!

@+ Mariane

P.S. J'ai découvert une nouvelle échelle de fatigue pour moi en fin de semaine
a) Fatigue normale après une longue journée de travail
b) Vraiment fatiguée, mais tu continues
c) Fatigue anormale qui cause de brefs épisodes de sommeil durant les ateliers
d) Dépassement du seuil normal de fatigue qui fait que tu vas sur ton erre d'aller et que tu continues durant des heures sans même te poser de questions.

J'ai été sur le d toute la journée de dimanche... et ça en valait la peine!

4 commentaires:

  1. J'ai découvert récemment que le mode d) est le mode par défaut une fois que tu as un bébé. De temps en temps l'enfant dort bien et tu passes au mode c), mais il est curieusement plus difficile à vivre que le d)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai comme pas de misère à te croire...

      Supprimer
  2. Tu dis, pas de billet, mais celui-ci même bref, nous donnes une bonne idée de cette fin de semaine qui semble exaltante.

    Peut-être l'est-elle encore plus lorsque l'on est fatigué, qui sait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais expérimenté, alors sans doute que oui, mais je crois que Boréal et absence de fatigue ne peuvent pas coexister dans une même phrase...

      Supprimer