lundi 27 juin 2016

Ces temps-ci, je relis...

Salut!

Depuis quelques temps, et ne me demandez pas pourquoi, la lectrice en série, dévoreuse de livres et de nouveauté en rafale en moi a subitement eu le goût de faire ce qu'elle n'avait pas fait depuis des lustres: relire un livre.

Relire des livres que j'ai adoré, qui m'ont fait trippé, que j'ai noté 5 souvent, sur mon blogue.  Juste pour le plaisir, juste pour le fun, sans aucune raison particulière.  Je me suis retapée une trilogie complète que j'avais lu il y a quelques années.  Et là me vient un trip de relire tous les Harry Potter cet été.  Et j'ai d'autres projets de relecture qui me trottent dans la tête!

Bizarre dans les faits!  J'ai longtemps lu en série, ne me donnant le temps de relire que de brefs passages, jamais l'oeuvre au complet.  Et là, j'ai le goût de retourner sur des sentiers battus, pas de lire de la nouveauté.  Ce que je n'avais pas fait depuis au moins mon adolescence.  Sans blague!  Une bonne quinzaine d'années!  Sans vraiment relire.  Pourtant adolescente, je relisais souvent.  Avant tout parce que j'avais peu de livres (la nécessité explique souvent bien des choses!), mais aussi parce que j'aimais revivre encore et encore certains passages de mes livres préférés.  Un peu comme mes chansons préférés que j'écoute et réécoute encore et encore (ma mère a sans doute beaucoup apprécié mon départ de la maison pour cette raison...), mais pendant une bonne décennie, je n'en aie pas ressenti le besoin de relire.

Bon, y'a mon passage en librairie qui a beaucoup joué, certes.  Quand on est plongé dans nouveauté à chaque instant, on pense au futur plus qu'au passé.  Surtout en ce qui a trait à la lecture.  Comme m'a dit un ami libraire (encore actif!), quand on est libraire, on garde les livres qui nous tente et qui ne sont pas urgents à lire pour notre retraite...  Bon, d'autres accumulent les REERs, les libraires accumulent les PALs de retraite!  Je ne suis plus libraire et j'ai entamé ma PAL de retraite depuis un moment.  Et là, j'en suis à relire les oeuvres qui ont marqué ma vie.  Même si j'ai entamé ma PAL de retraite de libraire (soyez tranquille, celle-ci devrait me tenir encore au moins deux bonnes décennies...)

Pourquoi?  J'ai aucune espèce d'idées!  Mais dans ce domaine, comme dans bien d'autres, je suis mon instinct qui me pousse à regarder plus souvent dans ma bibliothèque de livres lus que dans celle de livres non-lus (oui, ils sont classés comme ça chez moi!) quand il s'agit de choisir une nouvelle lecture.  Alors, ces temps-ci, je relis des livres qui m'ont fait tripper, voler dans des univers inconnus, découvrir des morceaux de l'histoire, bref, les livres, dont longtemps après, je garde un souvenir impérissable.  C'est ceux-là que je relis, ceux qui ont trottés dans ma tête, pas les autres.

Parce qu'honnêtement, j'ai trop lu de bouquin dans ma vie pour tous les relire.  Et en partant, ils ne méritent pas d'être tous relus!

@+ Mariane

P.S. Je pense que je vais commencer à indiquer mes livres en relecture ici...  Juste pour vous tenir au courant! :P

3 commentaires:

  1. Je pense que plusieurs raisons peuvent expliquer cette relecture. L'été, pour commencer (on veut être relax, ne pas trop se casser la tête). L'envie de lire des valeurs sûres (parce que parfois certaines lectures ne nous ont pas tout à fait comblés).

    Je remarque personnellement que mes lectures d'été sont différentes de celles du reste de l'année. Je tombe moi aussi parfois dans la nostalgie (relecture de romans que j'ai appréciés), ou alors ce sera tout simplement du contenu plus léger, moins prenant pour mon petit cerveau qui a besoin de vacances... ;)

    RépondreSupprimer
  2. Personnellement, quand il me prend envie de relire mes valeurs-sûres, c'est parce que j'ai ingurgité trop de navets récemment (ah, la vie de critique!). Tsé, des fois tu as envie d'être certaine que ta prochaine lecture sera satisfaisante!

    RépondreSupprimer
  3. Vous me rassurez les filles!

    @Isa, ouais, mais on dirait que j'ai commencé tôt cette année. C'est encore plus printanier qu'estivalier mon affaire...

    @Gen, pas tant de navets que ça récemment, mais beaucoup de lecture que j'ai mis une éternité à finir par contre. Jamais bon en ce qui me concerne pour l'envie de lire.

    RépondreSupprimer